Parmi les coiffures à la mode en France, il y en a une qui est enviée par les filles de l’étranger. 

S’il y a bien un pays dont les tendances sont décryptées chaque année, c’est la France. La beauté faussement négligée, l’art d’être maquillée et coiffée sans en avoir l’air, font l’objet de moultes interrogations hors de l’Hexagone. Ainsi, lors d’un voyage à Paris, la coiffeuse des célébrités Laura Polko a scruté les tendances capillaires portées par les Françaises. Elle y a remarqué que les cheveux étaient plus longs qu’aux Etats-Unis et, surtout, que la mode était au dégradé. La hair artist raconte à « Pop Sugar UK » : « Imaginez une coupe shag ou une frange rideau qui commencerait entre le menton et les épaules, suivant la longueur des cheveux. Ces dégradés sont canons avec un brushing ou les cheveux séchés à l’air libre, afin d’obtenir ce côté parisien détaché ». En somme, ce genre de coiffure permettrait d’être élégante, qu’importe le coiffage, selon l’experte. Une analyse qui ne nous étonne qu’à moitié. Avec le retour des années 90, les coupes dégradées envahissent les rues de la Ville Lumière. Les femmes emblématiques du style parisien comme Charlotte Gainsbourg ou Lou Douillon ont ainsi adopté la coupe shag pour un effet rock.

Quid de la couleur ?

En coloration, comme dans le reste, les Françaises sont adeptes du « Less is more » ou « le mieux est l’ennemi du bien ». Une marque de bon goût qui fuit les excès en tout genre et prône le naturel. La couleur à la mode ? Le « Hair bronzing ». Une technique de mèches plus claires ou plus foncées consistant à apporter de la lumière et du relief à la chevelure tout en restant sobre.

Rédigé par : Caroline Siavy